Du grec, signifiant invention ingénieuse. From greek language, means ingenious invention.

Derniers articles

Ailleurs...

Ubuntu News

Formats Ouverts

Planet Ubuntu

eShango

<   jeudi 11 octobre 2018

Avez-vous suivi l’histoire dévoilée la semaine dernière par Bloomberg à propos d’une affaire d’espionnage des États-Unis par la Chine d’une ampleur jamais encore constatée ? L’enquête semble sérieuse, très documentée, l’approche journalistique est professionnelle, et l’histoire est tout à fait plausible. Elle était révélée et détaillée le 4 octobre dernier par la branche journalistique du groupe financier Bloomberg.

En résumé très rapide, des espions de l’armée chinoise auraient infiltré la chaine de production des cartes mères des serveurs SuperMicro pour y intégrer une puce espionne particulièrement bien cachée et efficace. SuperMicro est américaine, mais a des dirigeants Taïwanais et fait fabriquer, comme la majeure partie de ses concurrents, ses produits en Chine. Elle fournit, ou fournissait, une très grosse partie des serveurs des géants comme Apple et Amazon mais aussi des banques et les administrations américaines.

Évidemment, quand 90% des PC et 75% des téléphones dans le monde sont fabriqués dans un même pays, il est facile de conclure que c’est bien ce qui peut arriver.

Seulement, il semble y avoir un hic. Personne d’autre ne corrobore cette histoire. Aucune des sources citées (17 malgré tout) et gardées anonymes vu le caractère hautement délicat de cette affaire n’a fait des révélations à d’autres journalistes. Et, mais là on pourrait aussi dire "bien entendu", tous les impliqués nient.

L’histoire semble avoir été peu relayée de notre côté de l’océan, la BBC en parle et certains magazines spécialisés comme NextImpact (en français).

Le doute persiste donc. Mais les dénis semblent bien honnêtes, loin des esquives généralement retournées en cas de faille de sécurité mal assumée. Voir sur ArsTechnica et The Verge.

Aussi, il y a quelques jours, un des experts mentionnés devenait un peu dubitatif sur les conclusions des journalistes.

Alors, une fake news supplémentaire ? Mais cette fois publiée à grand renfort d’analyse et d’effort journalistique ? Une manœuvre de l’administration Trump pour justifier la nouvelle guerre commerciale et des douanes livrée contre la Chine ? Ou bien juste une (petite) extrapolation de ce qui pourrait bien être une nouvelle banale dans quelques années ?

< brève précédente    -   

plouf Creative Commons -  Espace privé -  XHTML -  CSS -  v1.1.3