(via) rupta (latin) : route, road, ruta, weg, ... Via rupta signifie litéralement voie brisée, creusée dans la roche, pour tracer le chemin [1]. Here are fragments of my rupta.

[1Comme nous le rappelle la définition francophone de route de Wikipedia.

Ailleurs...

Benjamin Sonntag

El Camino de Santiago

Des pommes et des poires - Le blog de François Schreuer

vanimpe.eu

Blog de Robert Sebille

Blog van Wonko

Jeroen’s losse flodders

<   lundi 1er août 2005   >

La journée commençait par un taxi un peu cher, 1000 francs [1], enfin cher, c’est bien relatif, disons qu’en marchandant un peu plus j’aurais peut-être pu encore faire descendre de 2 ou 300 francs le prix d’abord proposé de 1500. Arrivé au garage pompiers [2] et après un petit café bien sucré, j’ai pris le 7 places [3] en direction de Joal, sur la petite côte.

Par chance, il n’y eu pas trop d’attente avant le départ et les 2 heures de trajet ne m’ont pas paruent longues. Sans doute grâce à la grande discussion avec 2 habituées du voyage dans la voiture mais malgré le sìège peu confortable dont j’avais hérité [4]. Les 2 femmes étaient originaires de Fadiouth, le village jumeau de Joal.

Le week-end fût reposant, tel qu’on peut l’imaginer dans un petit village au bord l’océan. Quelques palmiers le long d’une plage malheureusement pas toujours très propre. Ballade les pieds dans l’eau pour se rafraîchir, en essayant de ne pas se faire mordre par les petits crabes qui détallaient à notre passage. Une visite nocturne à Fadiouth, dont le nouveau pont piéton — Fadiouth est un île — est très joli. Fadiouth est aussi surnomé le village des coquillages car toutes les ruelles, piétones puisqu’il n’y a pas de voiture sur l’île, sont en coquillages, pas incrustés dans du béton ou du ciment, non, des coquillages en guise de gravier. A Fadiouth il y a une grande mosquée et une grande église chrétienne, toutes les 2 très visibles. Un exemple à suivre en terme de mélange de communautés religieuses...

Non, je n’ai pas été visiter la maison musée de Léopold Sédar Senghor, premier et emblématique président de la république du Sénégal. Je logeais pourtant 2 maisons à côté. Par contre, habitudes sénégalaises obligent, j’ai regardé la tv chez mes hôtes. Et je dois dire qu’on peut y trouver des choses surprenantes allant même jusqu’à être intéressantes, fait rare pour la télé.

Le retour de Joal fut plus épique que l’aller. Dimanche en fin d’après-midi, il n’y a plus de 7 places, ou ils sont nettement moins fréquement. Va donc pour un N’diaga N’diaye [5] meilleur marché. En arrivant en banlieue de Dakar, aux environs de Rufisque, le chauffeur a eu un malaise, ses intestins ne le laissaient pas tranquille. Il nous a bien gentillement, surtout vu son état, trouvé des places dans un autre bus, non sans une petite heure d’attente... Dans ce second N’diaga N’diaye, un passager à lancé une petite discussion politique autour des oeuvres du président Wade. Il n’a pas fallu 10 minutes pour que la trentaine de passagers du bus participent tous au débat, parfois avec des positions bien tranchées (d’après ce qu’on m’a raconté, tout était en Wolof, autant vous dire que je ne suivais pas grand chose...).

Un bon petit week-end, somme toute, merci Khady pour l’invitation.

< brève précédente    -    brève suivante >

[1Soit un peu plus de 1,5 €

[2Le garage, c’est la station des bus et taxis longue distance.

[3Tel est le nom donné aux taxis peugeot qui sillonent le pays. Ils sont de veilles peugeots 502, 503, 504 ou 505 avec 7 places voyageurs, il y a en fait 2 banquettes arrière. La place de la dernière banquette arrière gauche ou droite est à déconseiller sous peine de torticolis à l’arrivée.

[4Dernière banquette à droite, bien évidement.

[5Bus mercedes de quelques dizaines d’années, d’une trentaine de places, 5 personnes en largeur du bus, dans lequel il y a souvent de la musique.


plouf Creative Commons -  Espace privé -  XHTML -  CSS -  v1.1.3