(via) rupta (latin) : route, road, ruta, weg, ... Via rupta signifie litéralement voie brisée, creusée dans la roche, pour tracer le chemin [1]. Here are fragments of my rupta.

[1Comme nous le rappelle la définition francophone de route de Wikipedia.

Ailleurs...

Blog van Wonko

El Camino de Santiago

vanimpe.eu

Blog de Robert Sebille

Des pommes et des poires - Le blog de François Schreuer

Benjamin Sonntag

Jeroen’s losse flodders

<   lundi 23 avril 2007   >

JPEG - 22.4 ko
Plage de Lomé

Ma première visite au Togo était étonnante à plus d’un titre. L’accueil y était très chaleureux, tout autant que la température à cette période de l’année (30 à 35° C)

JPEG - 16 ko
Zémidjans à Lomé

D’abord, la capitale, Lomé, est agréable. En bordure de mer, ses plages de palmiers font rêver. La nature est bien présente dans la ville et lui donne une petite fraîcheur visuelle. Les transports sont efficaces, grâce aux zémidjans pouvant vous conduire rapidement à travers la cité sur les grandes avenues pavées ou les nombreuses rues de sable.

JPEG - 20.2 ko
Palais de justice

Mais le pays est pauvre, les infrastructures veillissantes, les fonctionnaires sont mal payés, lorsqu’ils le sont, la population survit dans la débrouille du petit commerce. Malgré tout la mendicité est peu présente, la dignité est importante.

Ensuite, le séjour touristique à Kpalimé fut reposant. Dans les colines, la nature est verdoyante, entre les bananiers et les palmiers surgissent de jolies cascades. Grâce à cette végétation luxuriante et aux nombreuses cultures vivrières la nourriture est disponible pour tous, même si l’argent manque.

JPEG - 27.1 ko
Cascade de Kpimé

Certains ont trouvé d’autres moyens pour s’en procurer. A chaque trajet entre ville, les chauffeurs des taxis ou minibus collectifs doivent s’acquitter d’un droit de passage arbitraire. Cette somme alimente la caisse des contraventions de la gendarmerie, sans reçu ni procès verbal, très facile dès lors d’en mettre une partie directement dans sa poche.

Ces pratiques sont quotidiennes dans un pays où les forces de l’ordre interprètent à leur guise les lois, rappelant les tristes souvenirs du régime totalitaire. Toutes les techniques sont bonnes pour y parvenir, en ce compris les intimidations de la population. Certaines patrouilles militaires nocturnes de 10 ou 20 hommes sécurisent les quartiers en vous proposant de racompagner votre fiancée pour vous chez elle. Le chemin ne sera cependant pas le plus direct pour elle. La campagne contre le sida la plus en vue actuellement à Lomé montre 5 militaires disant « A nous de montrer l’exemple ! » ... révélateur !

Si vous allez à Lomé prochainement pensez à vos panneaux solaires. La compagnie d’électricité a un déficit de production de près de 100 MW, soit 100% de l’énergie actuellement distribuée. Les délestages sont donc le lot quotidien des Loméens. Durant mon séjour l’alimentation de certains quartiers était assurée seulement entre minuit et 6h du matin...

Que cela ne vous empêche pas de faire le voyage, le Togo est un très beau pays pour faire de l’eco-tourisme. Enfin du moins si l’on exclu le coût écologique du transport en avion !

< brève précédente    -    brève suivante >

Derniers commentaires

> Voyage au Togo

content d’avoir enfin de vos nouvelles,

1er mai 2007, 13:53, papa, Répondre à ce message

plouf Creative Commons -  Espace privé -  XHTML -  CSS -  v1.1.3