Ah, qu’il est beau le réseau des réseaux ! But, isn’t the Internet only what we make it ?

Derniers articles

Ailleurs...

My Youtube favorites

xkcd.com

Hoaxbuster

Cassiopea

CAcert NEWS Blog

<   jeudi 13 septembre 2007   >

Suite à une nouvelle de Koen, un ancien collègue de chez BELNET, j’ai eu envie de tester Google Analytics. Il faut savoir qu’un membre de Cassiopea, ITECO, nous a également demandé dernièrement d’analyser le trafic sur leur site web. Me voilà donc doublement intéressé de découvrir les potentialités de cet outil statistique, qui plus est gratuit. Mais où s’arrêteront-ils ?

A Cassiopea nous utilisons depuis assez longtemps le bon vieux Analog et Webalizer. Nous pourrions en ajouter d’autres prochainement (AWstats par exemple). Ces outils se basent sur les fichiers journaux (log files) du serveur web. L’outil de Google récolte lui les données via un script javascript actionné lors de chaque visite par les visiteurs.

Certains pourront me critiquer en disant que je donne encore un peu plus de données à macher et digérer au géant de l’Internet qu’est Google. C’est finalement toutes ces données qui le font vivre et lui permettent de tirer 99% de ses revenus de la publicité. C’est bien vrai. Mais mon objectif est surtout ici de tester le potentiel d’un nouvel outil.

Je vous préviens donc, si vous ne voulez pas être suivi à la trace par Google, quittez mon site dès à présent ! Ou bien, simplement, désactivez javascript dans votre navigateur. Cela va fausser les données que je vais lire, mais peu m’importe, car ce qui m’intéresse avant tout est le type de données récolté par l’outil, la manière de les traiter, de les analyser et de les présenter.

Voir en ligne : Google Analytics.
< brève précédente    -    brève suivante >

plouf Creative Commons -  Espace privé -  XHTML -  CSS -  v1.1.3