(via) rupta (latin) : route, road, ruta, weg, ... Via rupta signifie litéralement voie brisée, creusée dans la roche, pour tracer le chemin [1]. Here are fragments of my rupta.

[1Comme nous le rappelle la définition francophone de route de Wikipedia.

Ailleurs...

El Camino de Santiago

Des pommes et des poires - Le blog de François Schreuer

Benjamin Sonntag

Blog van Wonko

Jeroen’s losse flodders

vanimpe.eu

Blog de Robert Sebille

<   dimanche 22 octobre 2006   >

Mathilde, ma fiancée, et moi-même nous marierons le 4 novembre prochain, un mariage belgo-togolais à Dakar ! On est en plein dans les préparatifs et c’est pas toujours de tout repos.

Hier, nous sommes allés voir la salle de réception que nous avions choisie et nous avons dû déchanter. Fin août, après avoir visité plusieurs endroits, nous avions finalement trouvé la Keur Gainde, maison du lion en wolof. C’est un hôtel d’une architecture assez rigolote dont la salle de réception nous avait séduite.

Après nous être finalement décidé pour leur salle et leur menu et le leur avoir signalé, vers la mi-septembre, ils ont commencé des travaux d’agrandissement de cette salle de réception. Ils veulent construire un étage au dessus de la salle. Or, un des éléments qui nous avait séduit dans leur salle était précisément qu’elle soit en partie à l’air libre, qu’on puisse voir le ciel et qu’un des murs du batiment soit couvert de plantes grimpantes colorées. Leurs travaux allaient sans doute remodeler entièrement l’environnement. Mais, selon eux, la salle sera belle, bien que complètement différente, il y aura des baies vitrées donnant sur les plantes grimpantes et les fleurs, l’éclairage sera très joli, et, comme la salle sera fermée, l’air conditionné pourra être installé. Ce sera donc très bien aussi !

A la fin septembre, les propriétaires de l’hôtel nous ont rassuré, tout sera terminé pour le 15 octobre, ou le 21 au plus tard et la décoration pourra être refaite aussi belle qu’avant, si pas mieux. Le 15 octobre nous étions donc de retour chez eux pour une petite visite et une dicussion sur les préparatifs de la fête. Oh, surprise ! Nous découvrons la salle de réception dans la fin des travaux de maçonnerie, tas de sable et sac de ciments, pelles et brouettes, ciel bouché par le nouvel étage et plantes grimpantes plus trop vivantes.

En très bon Sénégalais notre interlocuteur nous explique l’avancement des travaux et essaye de nous rassurer le mieux possible. Nous convenons à ce moment d’attendre pour donner l’avance pour préparer la réception et nous nous fixons rendez-vous une semaine plus tard. Ils nous promettent à ce moment là que la peinture sera presque terminée, le sol sera fini et qu’il ne restera plus que l’éclairage et la décoration à finaliser. Par contre, par manque de temps, il n’est plus possible de placer les baies vitrées et donc l’air conditionné ne sera pas non plus installé. Nous nous accrochons, faisons confiance et attendons une semaine de plus pour voir.

Travaux 1Hier, samedi 21 octobre, nous étions chez eux. Etat des lieux : travaux de carelage au sol en cours, une première couche de peinture au mur et tout le reste dans le même état que la semaine précédente. Nous sommes cette fois très peu convaincus de l’avancement des travaux. Une fois de plus notre interlocuteur nous dit que le planning est maîtrisé, que le 4 novembre sera une très belle fête. Travaux 2

Mais pour nous la coupe est pleine, nous jetons l’éponge et effaçons bien vite la Keur Gainde de notre mémoire. Les promesses verbales c’est bien beau, mais c’est dans les actes qu’on peut avoir confiance en quelqu’un.

< brève précédente    -    brève suivante >

plouf Creative Commons -  Espace privé -  XHTML -  CSS -  v1.1.3