Ah, qu’il est beau le réseau des réseaux ! But, isn’t the Internet only what we make it ?

Derniers articles

Ailleurs...

xkcd.com

Cassiopea

Hoaxbuster

CAcert NEWS Blog

My Youtube favorites

<   jeudi 18 janvier 2007   >

Voici un article assez intéressant qui montre que le média Internet peut développer des techniques d’apprentissage et de mémorisation semblables à celles de l’apprentissage oral et donc assez éloignées de celles de l’apprentissage par la lecture.

L’auteur soutien de manière assez intéressante que l’Internet peut ainsi favoriser la mémorisation et une méthode d’apprentissage constructiviste.

D’où l’intérêt de voir de plus en plus de contenu en ligne, que ce soit les numérisations de plus en plus nombreuses des oeuvres litéraires publiques par Google, le projet Gutenberg ou l’Open Content Alliance, l’encyclopédie libre en ligne Wikipédia ou les blogs de plus en plus nombreux.

Malheureusement, il semblerait également que certaines formes d’expression, certaines parties de notre culture, soient beaucoup plus difficilement accessibles sur Internet ou même de toute autre façon. Ce serait sourtout le cas pour les oeuvres artistiques non textuelles comme les oeuvres graphiques, sonores ou visuelles. Cela entre autres choses à cause de la diminution du financement public de telles oeuvres et l’augmentation du droit aux images s’en suivant comme l’explique cet article. C’est assez dommage.

Pour rester optimiste, espérons peut-être qu’avec les avancées technologiques, les coûts pour la numérisation de telles oeuvre s’en aillent diminuant et qu’ainsi nous puissions facilement avoir accès à des reproductions de chefs d’oeuvre du passé.

< brève précédente    -    brève suivante >

plouf Creative Commons -  Espace privé -  XHTML -  CSS -  v1.1.3