Du grec, signifiant invention ingénieuse. From greek language, means ingenious invention.

Derniers articles

Ailleurs...

Planet Ubuntu

eShango

Formats Ouverts

Ubuntu News

<   lundi 21 mai 2007   >

Depuis quelques semaines je me dis sérieusement qu’il serait vraiment bien que je publie de manière un peu plus suivie mes contributions à certains logiciels libres. Je commence à collectionnner les patches en tous genre, quelques scripts écrits pour Cassiopea seraient peut-être utiles à d’autres, et quelques logiciels un peu plus complets également (Grapherrd, Formemail).

L’idéal, pour publier un logiciel libre, même tout petit, est d’avoir quelques outils de développement publiques accessibles par Internet. De cette manière, peut-être que d’autres personnes intéressées pourraient venir y contribuer. Parmi ces outils, les suivants seraient assez utiles :

  • un dépôt de code source centralisé (subversion, cvs, ...),
  • un outil de gestion de bugs, tâches, demandes d’améliorations, etc. (à la Trac ou Savane),
  • un espace web style wiki où peuvent facilement contribuer diverses personnes,
  • le tout intégré de la meilleure manière possible.

Evidemment, en tant que développeur de logiciels libres, l’idéal serait de trouver de tels outils mis à la disposition des développeurs de manière gratuite (on peut rêver), honnête (pas de récupération des projets), fiable et en utilisant des technologies libres.

Après une petite recherche, voici les services susceptibles de m’intéresser :

  • SourceForge, c’est sans doute le premier qui vient à l’esprit, accessible par tous, très bonne éthique, son interface est par contre parfois un peu dure et peu souple et les performances pas toujours au top, bien qu’ils s’améliorent ;
  • Google Code, peu de documentation sur les outils mis à disposition, Google veut montrer qu’il soutient les logiciels libres, Don’t be evil, ok, mais le contrôle monopolistique de l’Internet de cette société devient assez intéressant (pour dire le moins...) ;
  • BerliOS, mis en place par une société allemande, basé sur les outils de SourceForge, BerliOS se veut être une plateforme d’échange de services de niveau professionnel, éventuellement rémunérés, entre développeurs, utilisateurs et fournisseurs de services ;
  • OpenSVN, proposé par une équipe d’étudiants de Taiwan, vous y trouverez les très bons outils Subversion et Trac ;
  • Gna !, la FSF France propose aux projets libres l’ensemble d’outils Savane et Subversion, je n’ai jamais travaillé avec Savane, mais l’interface a l’air bien agréable et puissante.
  • BountySource, également pour les projets libres uniquement, les outils de BountySource ont l’air assez complets, l’idée est ici de stimuler l’émulation entre projets par le gain de bounties qui peuvent être rémunérés.

Alors, lequel choisir ? Pas facile !

Faisons simple ! Grapherrd est déjà publié sur SourceForge, je continuerai donc d’y utiliser leurs outils, de plus il est intéressant de faire partie de la grande communauté de développeurs présents sur SourceForge et, éventuellement, de participer à d’autres projets.

Le site et les outils de Gna ! ont l’air très intéressants, sa communauté d’utilisateurs francophones est peut-être plus facile d’accès et donne une certaine visibilité. Je pense que je vais aller y faire un tour !

Mais l’idéal, à plus long terme, serait que Cassiopea puisse avoir de tels outils. Nous pourrions en faire un très bon usage en interne et aussi les proposer à nos membres. Lorsque nous aurons un peu plus de moyens, la capacité d’acheter un nouveau serveur, ce sera sans doute une idée à lancer !

< brève précédente    -    brève suivante >

Derniers commentaires

> Hébergement pour développeur de logiciels libres ?

Cette brève est une façon de lancer l’idée ;-) .

7 juillet 2007, 23:44, nathan, Répondre à ce message

plouf Creative Commons -  Espace privé -  XHTML -  CSS -  v1.1.3